jeudi 12 novembre 2015

Si la coqueluche entrait dans la maison d'une microbiologiste...

Demande d'une internaute :
J'ai la coqueluche et je suis en quarantaine dans la maison, quoi faire pour ne pas contaminer mes enfants et mon mari?

Ouille tout un défi! Alors, le temps d'un instant, je me suis mise dans la peau d'une microbiologiste ayant la coqueluche et voulant protéger mes enfants et mon mari.

Mais avant, parlons coqueluche...
La coqueluche est une maladie très très très contagieuse. Elle est causée par Bordetella pertussis, ça vous dit quelque chose? Bien sûr que non, c'est un nom à coucher dehors!  Bref, c'est une bactérie.

Lorqu'elle contamine quelqu'un, elle entre principalement par les voies respiratoires. Une personne contagieuse tousse près de vous et vous respirez des particules infectieuses. Vient ensuite la phase d'incubation où vous n'avez pas de symptômes (7 à 10 jours). Ensuite, ça commence comme un début de rhume, c'est là où c'est le plus contagieux et le moins évident. Ensuite, l'état de la personne atteinte se détériore et les séances de toux (appelées quintes) commencent. Une quinte de toux c'est une toux prolongée et incontrôlable qui finit par des "hauts le coeur" et souvent des vomissements et un bruit bien bizarre de coq lorsque la personne finit par reprendre son souffle! 

La meilleure façon de se protéger contre la coqueluche est de recevoir le vaccin qui est dans le programme régulier de vaccination au Québec. Bon supposons que vous avez mordu à l'hameçon du doute vaccinal et que vous n'avez pas fait vacciner personne dans la maison et que là, vous comprenez l'importance de le faire un peu trop tard, on fait quoi?

Bon, j'ai la coqueluche, je dois rester en quarantaine chez moi 5 jours si je reçois le traitement. Que dois-je faire en supposant que personne n'a été contaminé durant la phase genre "rhume".

1. Je dois rester à distance de tout ceux que j'aime (au moins un mètre!), on oublie les colleux, les bisous, les baisers langoureux et les échanges d'ustensiles, bouteilles, serviettes, brosses à dents, etc. Et ce, jusqu'à la fin du traitement.
2. Très important : chaque fois que je tousse, je me couvre la bouche avec un mouchoir ou mon coude. JAMAIS DANS LES AIRS SANS PROTECTION, COMPRIS?  J'achète même des petits masques bleus à la pharmacie si je dois rester en présence de mes enfants ou de mon conjoint.
3. Le sofa pour le conjoint pour quelques jours, car il est certain qu'il recevra quelques gouttellettes de toux directement au visage la nuit! Contamination assurée.
4. Aérer le plus possible les pièces où je me trouve.
5. Me laver les mains beaucoup plus souvent qu'à l'habitude
6. Désinfecter tous les jours les surfaces que la personne contaminée touche. 

Des questions? info@germaction.com 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire